Ma femme en nuisette. Une histoire coquine et érotique


Ouvrir le Tchat Lui envoyer un Message Privé

Cela faisait déjà un petit moment que j'avais à nouveau envie de te photographier alors que l'on faisait l'amour, mais toi je sais que tu n'as pas envie de cela, que tu n'aimes pas ça, pourtant j'étais décidé à le faire. Ce soir je t'avais demandé de mettre ta petite nuisette noire à petit point blanc. J'aime cette nuisette car elle est assez transparente, elle est sexy et sans doute trop osée que pour la porter en présence de quelqu'un d'autre. Je ne sais pourquoi, mais j'avais compris quand je t'ai demandé de porter quelque chose de très léger que tu la mettrais pour mon plus grand bonheur. Tu étais montée avant moi, mais je n'ai pas tardé à te suivre. Quand je suis arrivé dans la chambre tu étais déjà couchée dans le lit, la couette remontait un peu sur toi, mais je pouvais très bien voir que tu portais la nuisette qui me plait tant.


Je suis venu sur le lit à tes côtés et je t'ai regardé. J'ai admiré la nuisette et surtout la transparence qu'elle offrait. Je pouvais très bien deviner tes seins, tes tétons sous le fin tissu. En plus, vu la position que tu avais adoptée, ton téton gauche était à la limite du tissu et de temps en temps, celui-ci se laissait voir. Mmm quel plaisir de te regarder ainsi. Je commençai alors à te caresser, les bras, les épaules, la joue, ne manquant pas de faire tomber ta bretelle, de la remettre et de recommencer ainsi ce petit jeu un nombre incalculable de fois. Je fis aussi rapidement descendre la couette pour pouvoir admirer le reste de ton corps. Je pouvais maintenant pratiquement voir tout ton corps sous sa fine nuisette, à l'exception de ton sexe, encore caché par ta petite culotte que je ne tardai pas à t'ôter.
Elle ne portait maintenant plus que la fine robe pratiquement transparente. Je pouvais deviner tout son corps et j'appréciais ce spectacle. Me mettant à genoux à ses côtés, j'attrapai alors l'appareil photo que j'avais pris soin de mettre à portée de main en lui disant que ce soir j'allais la photographier. Elle me regarda sans rien dire, acceptant mon envie, mais sans plus de désir que cela pour se faire photographier. Je ne me laissa pas déconcentré et je pris une photo d'elle, de son visage, avec le haut du corps, suivi d'une autre et encore une autre. Tout en la photographiant, je continuais à caresser son corps et même à dévoiler celui-ci en prenant le soin d'une part de remonter le bas de sa nuisette pour faire apparaitre le bas de son ventre et ainsi me révéler son sexe. Je ne pu m'empêcher de caresser ses poils avant de laisser glisser ma main entre ses cuisses et remonter le long de sa fente que je pouvais sentir devenir humide. Je remontai ma main jusqu'à son épaule et fit glisser une nouvelle fois sa brettelle, mais cette fois jusqu'à ce qu'elle la retire complètement dévoilant ainsi complètement son sein gauche. Sans attendre, je me mis à le malaxer. J'étais moi aussi excité et pour lui permettre de profiter de mon corps, je retirai mon short de pyjama, seul pièce de vêtement que je portais dévoilant ainsi mon sexe déjà gonflé par l'envie, l'envie de me faire masturber, sucer et de la baiser.
Tout de suite, elle attrapa mon sexe qu'elle se mit a branler doucement, puis à malaxer mes couilles. De mon côté, je ne me contentais plus de simplement la caresser, maintenant, un doigt s'était glisser entre ses lèvres et étaient à la recherche de son clito. Lui aussi était gonflé d'envie et quand mon doigt passait dessus, cela lui faisait lâcher un petit cri de plaisir. Sous l'action de mes doigts, elle approcha sa tête du bas de mon corps jusqu'à arriver à la hauteur de mon membre et de pouvoir le prendre en bouche et lui administrer une bonne fellation. Je continuais à la photographier de tous les côtés. Les photos étaient maintenant de plus en plus osée, la prenant maintenant en train de me sucer. Sous l'excitation, j'avais remplacer mes doigts par le vibro que j'avais mis en action, lui massant tantôt le clito, tantôt l'introduisant bien profond dans sa chatte. L'appareil photo ne me servait plus maintenant à la photographier, mais bien à la filmer, passant de sa bouche qui me suçait à son sexe qui se faisait pénétrer par le vibro. Tout cela était bien excitant.
J'entrepris alors de retirer la deuxième bretelle de sa petite nuisette, dévoilant ainsi tout le haut de son corps. Ses deux seins s'offraient maintenant à moi et je ne manquai pas de les prendre, les caresser, les malaxer, tout comme pincer les deux tétons en même temps car je sais très bien que cela l'excite au plus haut point.
Je fini par abandonner l'appareil photo afin de me placer entre ses jambes et remplacer le vibro par mon sexe. Je la pénétrai et me mis à aller et venir très rapidement en elle, jusqu'à ce que je doive jouir. Au moment de jouir, je déposai mon sexe contre sa toison et y déversa mon jus. Celui-ci coulait sur le côté et quand j'eus fini de jouir, je viens embrasser son minou tout trempé avant de remonter pour aller cherche mon sperme qui coulait sur son corps. A l'aide de ma langue j'attrapai celui-ci avant de l'avaler. Une fois bien propre, je repris le vibro que je remis à la place de mon sexe et me mis à la lécher, alors qu'elle avait repris de me malaxer les couilles et de lécher mon gland. Elle était de plus en plus excitée et son corps bougeait de plus en plus dans tous les sens sous l'effet des caresses. Je continuai jusqu'à ce qu'elle atteigne l'orgasme et crie de plaisir sous les coups de langues et de vibration du vibro qui était toujours bien profond en elle.
Quelques instant après avoir récupéré, elle attrapa l'appareil photo et se mit à effacer toutes les photos à l'exception de ces deux-ci. Quel dommage, mais je savais qu'elle n'aimait pas se faire photographier, mais elle a jouer le jeu jusqu'au bout. Je ne pouvais que la laisser faire, à mon plus grand regret et sans doute le vôtre aussi. Elle finit par déposer l'appareil et vint se blottir contre moi, sa robe de nuit toujours autour de la taille, avant de s'endormir ainsi.

ma femme dans sa plus belle nuisette

femme mature en petite tenue


Ouvrir le Tchat Envoyer un Message Privé

Commentaires 3

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Ah, je confirme que quand elle le veut, c’est une bonne petite salope. Je ne serais pas contre de la partager, mais c’est à elle qu’il faut le demander, lol

log in

reset password

Back to
log in
Choose A Format
Gif
GIF format