Une bonne partouze


Ouvrir le Tchat Lui envoyer un Message Privé

Cette fois, j'ai finalement eu le gangbang parfait. Tout le monde était absolument satisfait, personne ne s'est senti offensé ou inférieur. Nous avons simplement baisé à la façon dont nous voulions, c'est tout. Tout le monde était caressé par deux ou plusieurs personnes à la fois, nous sommes tous venus ensemble ou séparément, il n'a même pas eu de questions. Nous avons réussi à être coquin et rire en même temps. Généralement, je suis très content! Vous auriez du voir mon visage. J'avais un tel sourire... ça en disait long sur mes envies!
Malheureusement, je ne pouvais pas écrire à ce sujet juste après le gang bang car je suis restée dormir sur place. Maintenant, je doute, je ne me souviens pas de tous les épisodes. La séquence d'images dans ma tête n'est sûrement pas la bonne, mais j'ai toujours les faits en tête, surtout le début et la fin ...

Mon amie et moi avons été le choix des partenaires que nous avons rencontré sur blog adultes avec une attention spéciale et de soins particulier. J'ai choisi mon bien-aimé et adoré Laurent, qui avait coutume de dire qu'il voulait prendre part à des activités sexuelles de groupe. Mon amie a pris son temps pour choisir le bon gars pour notre rencontre coquine, elle a choisi celui un ami de Laurent qui nous a présenté les uns aux autres, si j'avais seulement parlé de lui sur le chat. Il été parmi les premiers qui ont écrit un message sur mon blog coquin, suggérant un trio avec moi et sa petite amie. (Pour l'instant je préfère l'appeler petite amie que grosse cochonne lol). Eh bien, il m'a donné son adresse email, et effectivement c'est comme ça que tout cela s'est terminé.
Au début, je pensais qu'ils avaient été les fréquentations, et seulement plus tard je suis venu pour savoir ils se sont rencontrés sur un site de cul pour adultes et eu des relations sexuelles entre temps. Ma nouvelle amie me parlait sur le chat de son physique au sujet de sa taille, et d'autres «caractéristiques» plus intime de son corps. Mais, il n'y avait rien à contempler de plus, même pas de photos hot! Puis nous avons dialogué ensemble sur nos envies et désirs.

- Demain, je vais vous lécher ...

- Wow ...

- Et vous baiserez avec mes doigts ... tandis que nos deux gars seront à regarder!

- C'est cool! Je le veux! J'ai envie!

- Vous aimeriez ...

Ceci est une partie de nos conversations avec ma petite amie en anticipant notre rencontre coquine à plusieurs.

- Je suis prête pour demain tu sais, j'ai jamais eu de rapport avec une femme mais tu me donnes terriblement envie...

- Moi aussi, ainsi que mon ami, je suppose.

- lol vous êtes de vrai cochons!

- Je ne peux pas attendre de vous voir. Mon mec est également impatient de te voir et de découvrir ton coprs
.
- Ouais, moi aussi. Nous allons nous voir. Préparez-vous pour une nuit de folie je suis super chaude. Nous sommes entrain de faire quelque chose d'incroyable.

Voilà comment nous avons discuté de l'affaire à venir avec mon ami.

Et finalement, c'était le jour. J'ai garé ma voiture sur un parking gratuit pour ne pas avoir des problèmes dans la soirée. Laurent m'a donné l'adresse où il m'attendait pour aller chez nos amis de sexe. Mon sourire est devenu plus large et plus large à la mesure où je m'approchais de sa voiture. Il était aussi souriant. Nous étions d'excellente humeur avant de se rendre pour un plan à quatre pour la première fois. Comme si nous étions fier de nous. Sur le chemin de l'appartement nous sommes arrivés pour acheter des préservatifs. Quand il fut sorti de la voiture je ne pouvais pas penser à autre chose, j'avais déjà hâte d'y être et de me faire prendre.
Nous avons dû attendre un peu près de la maison pour que leurs enfants partent chez les grands parents pour l'occasion.
Il faisait chaud dans la voiture. Pourtant j'avais que ma robe d'été courte, string et talons, même pas de soutif. Sur le chemin, Laurent était pas de toucher mes hanches, mais perso j'attendais qui passe sa main sous ma jupe caressant mes fesses et la face interne de ma chatte. Il était tellement bizarre, les gens passaient proche de la voiture, et il était tellement difficile d'avoir le visage concentré et les gestes fluides lorsque ses doigts étaient entrain de toucher mes trous ... mon string s'est vite coincé entre les lèvres de mon sexe. Il m'a vraiment allumé comme une coquine sur la route, il se lécher ses doigts pour les nettoyer après les avoir enfoncé dans ma chatte bien humide. Tu es tellement bonne, a-il dit. Quand il a dit ça j'ai senti un liquide chaud m'envahir et couler à l'intérieur de ma chatte, je mouillais comme une salope.

Voilà nous avons sonné chez nos amis, Lucie et Pierre. Ils nous ont ouvert la porte en tenue super sexy et nous on demandé si nous avions fait bonne route. Je lui ai montré ce qu'il avait fait avec ma petite culotte dans la voiture, pour répondre à se question, et nous avons tous deux pu nous empêcher de rire.
Laurent est allé prendre une douche nous laisser discuter un moment, il sortait du travail. Lucie déjà super chaude m'a montré sa dernière acquisition, des boules anales. Elles étaient un peu petites, mais de toute façon je voulais les sentir en moi. Il y avait cinq balles sur une corde.
Sur notre chemin vers la salle de bain, nous avons rencontré Pierre, il était déjà nu et prêt. J'ai commencé à l'embrasser. Laurent aurait été sûrement jaloux si nous avions commencer sans lui donc nous avons arrêté nos préliminaires, c'était encore plus excitant de se retenir. Après sa douche, chacun de nous quatre sommes réunis dans la salle. J'ai commencé à embrasser Laurent, en même temps essayer de toucher du bout des doigts Lucie. Devinez ce que mes doigts ont fait quand j'ai rencontré sa chatte. Je sais comment obtenir un avantage dans cette situation étant une fille, non?
A ce moment précis, nous entendons la sonnette retentir. C'était les grands parents qui avait oublié quelque chose. Lucie est allé ouvrir la porte en enfilant un peignoir. Je suis venu à penser qu'il aurait pu entre et pour eux le choc assez important de voir cetteimage de nous en petite tenue coquine et sexy, ainsi avec Laurent et Pierre je suis allé dans la chambre à coucher. Je me suis posée sur le lit avec mes jambes face à deux pour qu'il puisse me mater entrain de me caresser. J'étais le centre du spectacle. Alors quand lucie est remontée, mon visage n'était pas la première chose qu'elle a pu voir en entrant dans la chambre ^^.
Laurent me caressait, je me suis tourné vers le côté pour embrasser Pierre. Laurent me pétrit de partout, léchant et me pincant les tétons. Lorsque Pierre nous a rejoint dans le lit(enfin!), j'ai vu une bite vraiment merveilleuse, comme promis. Ce n'était pas trop grand à la tête, mais sa queue plus épaisse le long de la tige. C'était la première fois de ma vie où je voulais vraiment connaître la taille et le diamètre. Elle faisait bien 6/7 cm de circonférence. Cela ressemblait à une carotte énorme, que je voulais manger, et se sentir à l'intérieur de ma chatte et de ma bouche.
Pierre était vraiment très mignon aussi. Il avait 30 ans, avait un corps magnifique et un sourire blanc neige. Il est si doux en plus! Il est si doux de se sentir vous empaler sur lui, l'embrasser, le sentir s'allumer à partir de chaque mouvement. J'ai entendu Lucie gémir à côté de moi, quelque part, la langue de Laurent était entrain de la lécher. Excitant!
A partir de ce moment j'ai oublié pas mal de chose, désolée. Nous aurions du filmer cette mini partouze.
Je me souviens de Pierre entrain de me prendre en levrette et de voir sa main entrain de pétrir les seins de Lucie qui elle tenait la queue de Laurent, qui était aussi dur à nouveau. Laurent m'a entré avec des jouets en premier, puis j'ai senti sa bite légèrement toucher ma peau. Il faisait si chaud! Il m'a fait sentir les sensations que je ne pourrais jamais sentir avec des jouets. Puis Pierre tapait Lucie, elle me tenait, et Laurent me doigter de plus en plus jusqu'à un énorme orgasme.
J'ai glissé du lit très lentement, mais juste à temps pour voir le vagin de Lucie avec le pénis entrant de Laurent. Oh oui j'aime ça! ais je criée comme une garce devant cette scène. Je l'ai aidé avec ma langue, pour que ça glisse mieux.
Ensuite, nous avons tous les quatre étaient couchés sur le lit, moi et ma copine au milieu face à l'autre, Pierre était derrière moi, et Laurent était derrière elle. Le jeu que nous jouions a été appelé "devinez qui". J'ai senti deux mains en moi. J'étais sûr que c'était Pierre dans mes fesses. Je l'ai motivé, il était trop loin pour lui permettre d'atteindre le bout. Le gars a dit que je manqueais pas d'audace.
Ma main à son tour était dans l'entrejambe ma petite amie entrain de travailler sur son clitoris, elle a même appuyé avec ses doigts pour sentir encore plus mes caresses. Elle n'a pas su trouver qui était entrain de la toucher car nous étions tous les trois sur elle. Elle a essayé de se lever et de le voir par elle-même, mais nous ne lui avons pas laisser l'opportunité, comme ci elle était prisonnière. Et enfin elle dit: «Ce n'est pas grave de savoir a qui la main est." Elle avait sacrément raison! Dans un moment nous avons imaginé une nouvelle combinaison.

Maintenant Laurent caressait Lucie, et, elle suçait l'arbre de Pierre dans sa bouche, et je mangeais la tige de mon pote. Je ne pouvais pas résister plus longtemps je l'ai monté et enfoncé en moi sa bite. Oh, putain que c'était bon de partager ça à quatre! J'ai soudain réalisé que je voulais lui en levrette. Je l'ai voulu et avait peur de lui en le même temps car ça devenait de la baise bien hard.
Mon ami me disait qu'il rêvait de sexe anal, mais moi j'osais pas. Pas étonnant, sa bite est un véritable géant! Quoi qu'il en soit, je lui ai offert mes fesses et a obtenu la satisfaction de me dépuceler le cul. J'étais sur mes genoux, le cul en l'air et pret a prendre ma première sodomie. Mais attention, bébé lui ais je dit! Merde, elle a été un peu douloureuse cette première sodo au début. Il a ajouté un peu plus de lubrification avec sa salive avant de commencer le jeu avec mon trou. Avec chaque poussée il est entré plus profondément. C'était parfait pour moi aussi, comme il a fait tout fait pour ouvrir mon cul progressivement. Une autre poussée. Il s'arrêta. Puis il est allé encore plus profond. J'étais sur le point de pleurer de plaisir. Encore, encore. Ce n'était plus douloureux, je voulais qu'il me fore encore plus profond le cul. J'ai senti sa queue limite dans mon ventre, il voulait lui aussi que ça aille plus loin pour me faire jouire, ça a été interminable!
Il était tout en moi. TOUT jusqu'aux couilles. Je voulais que Pierre et Lucie voientça. Je les ai appelés en gémissant de plus en plus fort comme une dépravée de sexe. Ils se rapprochaient. Laurent était déjà dans l'action en frappant mes fesses, laissant étirer mon trou de balle, encore et encore. Pierre a je pense voulu me prendre en double pénétration à ce moment et il a commencé en enfonçant ses doigts dans ma chatte. Les sensations étaient trop fortes, mais je n'étais pas encore assez dilatée.
Laurent est descendu de moi ^^. Pierre a pris sa place. Sa langue, doigts, langue, doigts ... tout ça sur ma chatte avant de me prendre à son tour. Ma Lucié jetée à mes côtés en me pinçant les mamelons. Je me tournai vers l'arrière. Tous trois ont été me baiser! Je me suis encore plus excitée. Pierre travaille sur mes fesses et le vagin à jouer avec ses doigts et sa langue. Mon amie a été lécher ma poitrine. Elle fit une pause maintenant et puis, cela signifie qu'elle était elle-même percuté par Laurent qui tenait une bonne érection. Pendant ce temps là il tenait aussi mon autre mamelon. Ses doigts étaient impitoyables. La chose la plus incroyable était que ce n'était pas douloureux du tout. Oui, plus fort, plus rapide. J'ai crié ... de temps en temps je me suis retrouvée tremblante d'exctase. Il savait que j'étais toujours épuisé après l'orgasme. Mais maintenant je ne dois pas l'être. Je possédais chacun d'eux un orgasme. Et j'en voulais encore plus.
Je me suis levée du lit avec plein de désir de faire jouir chacun d'entre eux. Lucie était assise pour sucer la bite de Pierre au bord du lit. Je me suis assis sur ses joues. Ma chatte était humide avec toute la mouille qui coulait, la salive, ma propre lubrification. J'ai dit que je ne pouvait pas être excité plus, mais était prêt à foutre le feu aux autres. J'ai glissé pour saisir un sexe toys et je suis entré dans son trou avec un gode. Elle était assez grande et vraiment bien cambrée. Mes mains étaient mouillées. Alors je lui ai demandé de s'assoir sur le gode. Gardant à l'esprit qu'elle aimait avoir le vibreur sur son bouton d'amour. J'ai entendu ses gémissements. Les doigts de Pierre étaient encore dans son cul. J'ai glissé mes deux doigts dans sa chatte en les déplaçant légèrement vers l'intérieur. Simultanément, j'ai commencé à caresser Laurent. Je me suis donnée plus vite sur Lucie encore, et j'ai vu sa réaction immédiate, elle était là, s'empalant sur mes doigts, jusqu'à jouir comme une reine.
Ensuite j'ai porté mon attention sur Laurent pour lui manger sa bite. J'ai senti combien il était excité. Je lui ai pompé le gland, léché avec le bout de la langue, sucé, pressé. Donc, je faisais tout mon possible pour lui seul. Il est venu dans ma bouche. Il était génial. J'ai tourné la tête pour voir Pierre qui était entrain de nous regarder. Il a été agréable dans son regard.
Je suis allé à la douche pour cracher le sperme. Au retour, je les ai vu baiser a leur tour. Je me tenais derrière leur dos. La perspective était parfaite. C'était comme une scène dans un porno. Une grande bite empale un trou large bien ouvert...
J'ai commencé à lécher le cul de Pierre, ses boules, son entrejambe. Sentant qu'il était bien chaud je serrais ses couilles. Pierre se mit à rire en disant que si je voulais le faire jouir qu'il allait falloir le pénétrer. Laurent a également suggéré d'utiliser le strap-on, mais j'ai répondu que je n'avais pas spécialement envie aujourd'hui de dominer. Peut-être un autre soir ...
Je ne peux pas dire maintenant combien de préservatifs ont été utilisés dans la soirée, combien d'orgasmes chacun nous eu. Quand je pense à Lucie, je me souviens de son sourire, quand je pense à Pierre, je sens ses doigts me pénetrer. Impossible de s'empêcher de sourire à la pensée de notre gangbang.
Cette nuit-là, Laurent m'a vu à la maison. Nous avons discuté de la date d'un prochain rdv hot. Tout le monde semblait avoir apprécié...


Ouvrir le Tchat Envoyer un Message Privé

Commentaires 2

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

log in

reset password

Back to
log in
Choose A Format
Gif
GIF format