Histoire coquine raconté par une fidèle lectrice de blog-adultes:

C’était un mercredi. Comme tous les matins de la semaine elle s’est assise à son bureau après avoir salué ses collègues, a consulté ses mails, tous aussi insignifiants que ceux des autres jours. Tous sauf un ! Un ami l’invitait à s’inscrire sur un site de rencontres amicales. Intriguée et très curieuse elle s’est enfermé dans son bureau et a commencé à cliquer sur le lien pour enfin arriver sur un formulaire d’inscription. Il suffisait simplement d’entrer une adresse de messagerie (rien de compliqué en soit), un mot de passe et ensuite de répondre à quelques questions personnelles. Des fenêtres de dialogue s’ouvraient les unes après les autres. Des messieurs charmants l’invitaient à dialoguer. Se prenant à ce petit jeu innocent elle s’amusait à répondre aux uns et aux autres.
Une collègue passant par là lui souhaita un bon appétit. Et oui il était midi ! Quatre heures à dialoguer sans voir le temps passer. La pause « déjeuné » étant terminée, elle cliqua de nouveau sur ce lien …… jusque 17 heures, heure à laquelle elle termine sa journée. Sauf que là, un jeune homme l’invita à dialoguer. Elle s’amusait de voir qu’un jeune membre d’une vingtaine d’années cherchait à discuter avec elle qui avait bien 10 ans de plus !!!
Le dialogue était charmant avec, par moment, quelques notes taquines. Ce qui n’était pas pour lui déplaire puisque c’est un jeu qu’elle pratique souvent. Cet échange pris fin vers 19 h 30 non sans que les deux protagonistes n’aient pris rendez-vous pour le lendemain sur le site. Elle fut très surprise de trouver cela très excitant ! C’était bien le mot.

Le lendemain matin, même rengaine que celle des autres jours avec pourtant un petit plus ! Le rendez vous de fin de journée avec ce jeune inconnu.
Lors de cette nouvelle « connexion » les échanges taquins étaient de rigueur pour se diriger vers des échanges plus coquins. Il avait l’art et la manière de poser ses questions pour, c’est ce qu’elle pensait, mieux la cernée. Elle adorait cela d’ailleurs. Elle se mettait même à faire des petits mouvements sur son siège afin de bien frotter son sexe contre la soie de son string. La simple interprétation des mots de son interlocuteur suffisait à la mettre dans cet état. Elle se demandait bien ce que lui faisait de l’autre côté de son écran ….. Elle ne voyait pas donc elle choisi d’imaginer. Les mouvements devenant de plus en plus appuyés elle n’avait pour seule issue que de s’isoler là où personne ne pourrait la voir.
Les sanitaires du bureau étant très spacieux elle n’eut aucun mal à laisser libre cours à ses envies. Elle se mit à se caresser doucement au travers de ses vêtements, en commençant par sa poitrine, qu’elle a de généreuse, ses caresses se faisait de plus en plus fortes, elle sentait ses tétons pointer sous sont top moulant. Elle faisait lentement glisser ses mains le long de ses hanches pour descendre jusqu’à ses mollets. Elle remontait doucement le long de ses bas pour finalement toucher le devant de son string de soie, elle faisait faire à son clitoris de petits mouvements circulaires. L’excitation la submergeait, la chaleur s’immisçait dans tout son corps tremblant de désir. Elle remonta doucement son top afin de laisser jaillir ses seins et se mis à les pétrir d’une force dont elle ne se serait jamais senti capable auparavant. Elle ôta son string et pris appui sur le mur, elle écartait inconsciemment les jambes, une main sur les seins et une autre qui caressait son sexe de haut en bas. Ses doigts se faisaient de plus en plus impatients. Elle se surprit à pousser un petit cri de plaisir. Elle ne parvenait plus à se contenir, elle se pinçait le bout du téton et de l’autre main se titillait le clitoris. Elle sentait les lèvres de son sexe se dilater. Elle éprouvait le besoin de s’assoir pour mieux s’ouvrir. Elle se positionna sur le bord de la cuvette tout en rejetant la tête en arrière.
Sa main gauche caressait toujours ses seins tendus. Sa main droite, elle, stimulait à la fois son clitoris et son vagin. Avec le pouce, elle caressait son clitoris gonflé par le désir pendant que son majeur plongeait dans l’intimité de son vagin. Son sexe était mouillé. Elle se rappela soudain qu’elle était sur son lieu de travail et que surtout son ordinateur était toujours connecté sur le site de rencontres « amicales ». Elle accéléra donc ses mouvements à l’intérieur de son vagin pour finir par jouir. Elle du se mordre le bras pour ne pas hurler son plaisir.
Elle sortit se lava les mains et repartit tranquillement jusqu’à son bureau. Son interlocuteur lui demandant où elle était passée pendant tout ce temps, elle répondit le sourire aux lèvres qu’elle avait eu le « plaisir » de s’occuper d’un dossier important, très important …… Le rendez vous était pris de nouveau sur le net pour le lendemain.

Ouvrir le Tchat Envoyer un Message Privé

Commentaires 1

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

log in

reset password

Back to
log in
Choose A Format
Gif
GIF format