Cela fait maintenant un petit temps que le soleil est de la partie et qu'il fait chaud même très chaud et je crois que tout le monde est bien au courant. Et bien cette chaleur a parfois du bon, en tout cas cela permet de profiter de tout ses bienfaits ! C'était donc, jeudi, de la semaine dernière, il faisait chaud, très chaud, pourtant il était déjà 17h30. Il faisait tellement chaud que j'étais rentré plutôt à la maison ce soir là. En arrivant à la maison, il faisait étrangement calme. Pas de bruits d'enfants, ah oui, c'est vrai, il y en a deux chez les grands-parents, mais la troisième ? Personne dans la maison, je me dirige donc vers la terrasse et qu'est-ce que je vois ? Et bien, ma femme avec son bikini qui est couchée au milieu de la piscine des enfants, en train de lire son magazine. Cela valait une photo ! Je rentre donc dans la maison pour prendre l'appareil et zut il est en réparation chez le photographe. Dommage, ce sera pour une autre fois. Après s'être échangé quelques mots, elle m'invite à la rejoindre. Ok, je file mettre mon maillot et je reviens aussi vite.

Faut dire que les voisins ont une vue plongeante, quand ils sortent de leur maison, sur la plus grande partie de notre terrasse, donc pas évident de faire ce que l'on veut. Je remarque tout de même que la piscine est collée à la petite maison en plastique des enfants, comme pour cacher et ma foi, c'est vrai, cela les empêche d'y voir quoi que ce soit ou du moins pas de trop.

Je rentre donc dans la piscine et me met à côté de ma femme. Visiblement elle est contente que je sois là. Tout de suite, je me mets à la caresser un peu partout, mais délicatement et je remarque que cela lui plaît. Tout de suite elle me tend ses lèvres, signe qu'elle a envie de plus. Je capte bien son appelle et tout de suite, j'en profite pour tirer sur les brettelles du soutient gorges de son bikini pour soit disant atténuer les marques de bronzages des vacances. Elle ne bronche pas, alors qu'à côté, simplement séparé par un mur, de 2m20 de haut, je le concède, les voisins sont dans le jardin et jouent aussi dans la piscine. Je continue mes caresses et dégage complètement ses seins qu'une fois je caresse, qu'une fois j’en mordille le bout qui pointe bien, ce que j'adore.

Je n'étais pas au bout de mes surprises ! Tout à coup ma femme dégrafe elle même son soutient et l'envoi promener sur la terrasse. C'est alors que je lui dis "Un nouvel endroit insolite, hein que tu aimes cela, ma chérie". Elle acquiesce avant de m'embrasser goulûment comme pour me dire viens je suis tout à toi. Je descendit ma main et écarta sa culotte de maillot et bien je peux vous dire qu'elle était bien humide de ce côté là et ça ce n'était pas la piscine ! Sentant qu'elle avait envie je retire sa culotte et la lance rejoindre son soutient au milieu de la terrasse. A son tour, elle me retira mon maillot. On était maintenant tous les deux nus dans la piscine des enfants en train de s'embrasser et de se caresser, alors que les voisins étaient juste à côté et que s'ils regardaient bien, ils pouvaient nous apercevoir.

Ma femme était vraiment excitée par la situation, comme elle l'est toujours quand on fait l'amour dehors ou dans des endroits insolites. Elle écarta les jambes et je me mis sur elle. Je laissa mon sexe caresser les lèvres de son sexe, avant de la pénétrer sans aucun problème tellement elle était excitée. Je commença alors de long va et vient, mordillant ou pinçant ses tétons. Après un bon moment de cet exercice, je l'ai retournée et mise couchée sur les bords de la piscine, m'offrant ainsi son cul. Je présenta mon sexe et m'introduisit lentement dans son petit trou. Pour m'aider elle écarta ses fesses à l'aide de ses mains. Je glissa jusqu'au fond et une fois bien au fond, je donna encore un petit coup de reins pour bien la défoncée et lui faire sentir que j’étais bien en elle. Elle ne pu s'empêcher de lâcher un cri. Elle se retourna pour que je l'embrasse, ce que je fis tout en agrippant ses seins. Je me mis alors à lui bourrer le cul. On pouvait entendre mes couilles venir frapper contre ses fesses accompagné par un petit clapotis bien caractéristique que fait l’eau. La tension devenait de plus en plus forte et au moment de jouir, je me dégagea et la retourna pour déverser ma semence sur son corps. Elle accueillit celle-ci avec beaucoup de bonheur et ensemble on l'étala partout sur ses seins avant de lui faire lécher les doigts. Il était maintenant temps de rentrer pour récupérer notre fille qui jouait chez un copain.

Le samedi qui suivit était toujours aussi chaud, il devait être 15h30-16h, nos deux petites filles étaient occupés de faire la sieste dans le salon, il est vrai que l'on avait été dormir tard la veille et elles aussi, en plus de la forte chaleur elles étaient abattues. Notre aînée, était en face chez nos voisins chez qui on allait au soir pour faire un BBQ. Je m'étais installé dans un relaxe en maillot au soleil et je faisait bronzette. Pendant ce temps, ma femme était partie mettre son maillot, un bikini sans bretelles et se mit dans la piscine.

Plusieurs fois je viens près de la piscine hésitant à la rejoindre car si j'y allais je savais ce qu'il allait se passer et que je ne voulais pas spécialement la forcée à rééditer l’exploit du jeudi précédent. L'ayant prévenue, elle m'invita tout de même de venir la rejoindre, ce que je finis par faire. Je me mis d'abord à l'autre bout de la piscine, comme pour éviter tout ce que l'on pouvait imaginer d'arriver, mais encore une fois, ce n'était pas ce qu'elle voulait. Je finis donc par la rejoindre et me mis contre elle et bien sûr arriva ce qui devait arriver, je me mis à la caresser. Rapidement je dégagea les seins de son mini soutient, qui ne tarda pas à terminer en dehors de la piscine. On changea de position, elle était maintenant légèrement sur moi, pour m'offrir son entrejambe, que je caressais avec une main. Cette position lui permet aussi de me caresser le sexe, ce qu'elle fit rapidement. J'écartai son maillot pour atteindre son clito et me mis à le malaxer.

L’excitation vint très vite et à plusieurs reprises je dus ralentir pour éviter de la faire jouir trop vite. Elle était à nouveau bien excitée et jouait toujours avec mon sexe. C'est alors que je lui dit "Vas-y sors-le complètement". Elle hésita car on était toujours sur la terrasse d'où les voisins pouvaient toujours nous surprendre. Le moment d'hésitation passé, elle sortit mon sexe et alors je lui demanda de me sucer, mais de bien me sucer je précisa. Elle changea de position et se mit à me faire une fellation comme elle m'a rarement faites. Pour une fois, elle y mettait beaucoup de coeur à l'ouvrage, elle qui d'habitude n'aime pas trop cela. Pour être sûr que ce soit bien, je la dirigea, lui promulguant des conseilles qu'elle savait être pratiquement des ordres, du genre, en roule bien ta langue autour du gland, voilà monte et descend, prends la bien en bouche, complètement, sers la bouche que je te sente, je tenais aussi sa tête avec une main, pour être sûr qu'elle ne parte pas trop vite mais surtout lui imprimer un certain va et vient sur mon membre.

Ce petit jeu dura un bon moment et la fit arrêter avant de jouir. J'avais fort envie de lui rendre la pareille, mais faire un cunnilingus dans une piscine gonflable sans pouvoir vraiment trop bouger, c’est pas évident. Je lui fis part de mon envie et lui proposa de continuer cela soit dans la cuisine soit dans la chambre. Elle me demande ce que je voulais et je luis répondis dans la cuisine, comme cela on reste dans l'insolite. On sorti de la piscine et traversa la terrasse. A l'entrée de la maison on retira tous les deux notre maillot et on entra dans la cuisine.

On commença d'abord par s'embrasser debout dans celle-ci, m'arrangeant pour glisser mon sexe entre ses jambes pour qu'il vienne caresse son entrejambes. Je finis par la soulever et l'asseoir au bord de la table de la cuisine. Je l'embrassa et la coucha sur la table. La position était telle qu'elle dû tout de suite écarter les cuisses pour pouvoir se coucher. Elle accrocha ces jambes à ma taille et moi je me penchai sur la table pour l'embrasser et lécher ses seins. On était venu pour un cunnilingus, mais moi avant j'avais une autre envie et cela elle le savait très bien. Nos sexes étaient juste à la même hauteur et je n'eus qu'à faire un petit mouvement vers l'avant pour que mon membre s'enfonce en elle. Visiblement ses jambes l'embêtaient, alors je les pris, les releva et les mis sur mes épaules. Ainsi, elle m'était complètement offerte. Je commença mes vas et vient, tout en stimulant son clito avec mes doigts. Très vite je déchargea ma semence au plus profond d'elle-même, sans que je ne la prévienne. Souvent elle préfère que je décharge sur elle, mais ici je ne le lui laissa pas le choix.

Après avoir bien joui, je la ramonai encore quelques fois, toujours en malaxant son clito, avant de me mettre à genoux pour être bien positionné pour la lécher. Je me mis alors à la lécher tout partout, stimulant bien son clito. Elle écartait bien fort les jambes comme pour me permettre de bien pouvoir stimuler ce petit point sensible. Elle était tellement dilatée que tout de suite je pu introduire 3 doigts dans son vagin. De temps en temps je retirais mais doigts pour récolter le jus qui coulait de son entrejambes, jus mélangé à mon sperme que je buvais avec délectation. La position était idéale pour tous les deux. Elle était confortablement allongée sur la table et moi bien positionner pour jouer avec son minou. Après avoir bien lubrifier mes doigts dans sa chatte, je finis par en introduire 3 dans son vagin et les deux autres dans son anus, tout en la léchant. Ce petit exercice à toujours le même effet sur elle. Elle ne peut pas s'empêcher de se tortiller dans tous les sens et provoque à chaque fois un puissant orgasme, à un tel point qu'à chaque fois elle essaye de me repousser tellement les secousses en elle sont fortes. J'adore ce moment où elle ne peut plus se contrôler, c'est mon petit moment de satisfaction personnelle.

Je lui laissa un moment de répit avant de me redresser et de la reprendre ainsi. Je la redressa, en la maintenant toujours bien planté sur mon membre et m'assis sur une des chaises de la cuisine. je la fis tourner pour qu'elle puisse s'appuyer avec son dos contre moi, me permettant ainsi de prendre ses seins alors qu'elle est toujours bien assise sur mon sexe. Elle commença alors à monter et descendre de plus en plus fort sur mon sexe tant et si bien que j'étais à nouveau prêt à lui lâcher ma semence, mais cette fois-ci, elle en profiterais car je retira mon sexe d'elle pour envoyer par saccade le précieux jus sur le bas de son ventre, qu'elle étala tout aussi vite sur son corps, léchant ou m'offrant ses doigts de temps en temps.

Ces deux épisodes resteront toujours bien gravés dans ma mémoire et j'espère qu'il y en aura encore d'autres du même genres bientôt.

Ouvrir le Tchat Envoyer un Message Privé

Commentaires 1

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

log in

reset password

Back to
log in
Choose A Format
Gif
GIF format